À propos

Qui suis-je?

Lyse Trottier                                                   

ou « Kata-Lyse »

Enfant, ma marraine m’appelait sa petite sorcière. J’adorais cela. Ça me donnait l’impression que je pouvais transformer ma vie à ma guise. Toute jeune, je sentais la présence de la forêt autour de moi et j’avais le goût de raconter des histoires pour elle, pour les plantes, les minéraux et les animaux.

En grandissant, je leur ai fait le serment que je ferais entendre leur voix. Au tournant des années 90, j’ai commencé à rencontrer mes premiers publics en bibliothèque.

Au début de mes contes, j’agitais un bracelet de danse indienne ornée de minuscules clochettes, et, en essence, je disais:

Entendez-vous? Oui, ce sont de petites clochettes, vous avez raison. Comme celles que l’on entend au pays des fées.  Pour les percevoir, il faut porter attention, il en va de même pour la magie d’une histoire.

Je voulais par là, donner les consignes d’écoute nécessaire au bon déroulement de mon activité, mais aussi rappeler que la magie est là, partout, en tout lieu, il suffit de lui prêter l’oreille !

Rapidement, mon carré de sable s’est étendu, je suis passée d’une Bibliothèque à plusieurs,  j’ai conté au Musée de la civilisation,  à l’Espace 400Ème, et plus encore.

On a fait appel à moi pour de la formation, dans des programmes pour la petite enfance, en techniques de documentation, pour des guides animateurs de musée…

En 2016, j’ai pris  la décision de comprendre davantage les rouages de l’imaginaire en commençant des études, très importantes pour moi, en hypnose holistique.

Si au départ, je contais surtout pour les enfants, cherchant à les préserver du réflexe d’avoir  à fermer inexorablement la porte de leur imaginaire, je prends maintenant un malin plaisir à guider les adultes à dévérouiller cette fameuse porte.

Un de mes outils privilégiés est d’offrir mes ateliers d’écriture Hypno’plume, nés de du mariage de  mes habiletés de conteuse et de mes connaissances en hypnose. J’essaie de favoriser la transe naturelle qui s’installe dans un processus créatif, lorsque l’on perd la notion du temps et que l’on ne sait pas à l’avance ce que l’on s’apprête à écrire.

Extrait de mon album jeunesse Philomène (l’araignée) , paru en 2007, aux éditions de l’Isatis;

-Mais, mais… Il n’y a pas qu’une seule façon de faire une toile?

-Jamais de la vie! Je ne tisserais jamais autant de toiles si c’était le cas et je ne serais pas aussi excitée à l’idée de créer une prochaine toile! 

« Pour voler, il ne suffit que d’une plume, la vôtre! » Leitmotiv de mes ateliers d’écriture Hypno’plume

J.M. Barrie

Peter Pan