Fou comme un balai magique, vient de l’expression québécoise « Fou comme un balai »

À l’époque où les gens devaient tout fabriquer, ou presque, y compris leurs balais, tous les gens ne s’avéraient pas être des artisans spécialement doués… Parfois, les défauts de fabrication d’un balai, le rendait inmaniable, de là l’expression « Fou comme un balai »

 Peut-être vous sentez-vous, vous aussi, un peu fou comme un balai ? Et si vous n’étiez pas fait pour vous contenter de l’ordinaire? Et si vos fibres de balai magique vous appelaient à prendre de l’altitude? Et même à voler de votre propre initiative!!!

Si j’étais un balai magique je serais à la fois rigide et souple 
Le manche b’en solide et la tête multi-sens et douce
balayant les résidus disparates éparpillés 
jadis utiles maintenant délaissés qui jonchent le sol de nos vies vécues 
les cendres du passé 

témoin du temps qui passe et qui laisse ses traces
et plusieurs monticules de crasse 
outils de coopération j’attend l’élan de nettoyage 
Le désir de tourner la page 
je suis le révélateur de la beauté intérieure
du fond des âmes 

j’attend chu là patient je réponds au mouvement
au désir d’un changement
pour voir l’essence des fondations 
les couleurs et textures de nos aspirations 

j’allège les consciences de la souillure des médisances 
dépoussiéreur révélateur allié réaligneur de vos demeures 
de l’antre de vos coeurs 

ouvre les fenêtres secoue le tapis de l’inconscience
vois plus clair retrouve le sens 
saisis ta chance de l’éternelle renaissance 
sois le concierge du gros bon sens 

balai magique t’attend disponible à chaque instant 
dans le placard de tes propres pouvoirs 
balai magique t’attend disponible et patient dans le placard
remet pas ça a plus tard 

secoue le tapis de l’inconscience
balai magique t’attend disponible à chaque instant 
dans le placard de tes propres pouvoirs 
balai magique t’attend disponible et patient dans le placard
remet pas ça a plus tard

Texte et musique de Nicolas Lavoie

Balai Magique