Créer des objets-conteurs

Il y a trois ans, j’ai médité avec un oeuf en forme de cristal en souhaitant qu’il influence mes rêves. Je lui demandais de me faire voir mon potentiel d’abondance, l’infini de mes possibles.

Étrangement, j’ai reçu l’inspiration d’offrir des massages, mais de ne rien demander comme rétribution.

J’avais déjà, à mon actif, une formation en massage professionnel, qui datait de plusieurs années et que je ne mettais pas à profit. J’ai longtemps trouvé compliqué de gérer l’état d’auto-hypnose que provoque en moi le fait de donner des massages. D’autant plus que cette acuité semble se transmettre vibratoirement chez certaines personnes. Il me manquait jusqu’alors des connaissances théoriques afin de guider mes clients potentiels. Je figeais complètement en envisageant le pire scénario pour moi, celui que certaines personnes puissent m’attribuer les soulagements durables qui s’ installeraient en eux! Je fuyais le statut de gourou, comme la peste! 

Depuis, je me suis formée en hypnose holistique. C’est donc beaucoup plus facile pour moi, dorénavant, de documenter cet état d’hypnose, état que nous expérimentons tous au lever du jour par exemple. État où nous pouvons nous-mêmes nous débarrasser plus aisément de nos croyances limitantes, par exemple…Mais, justement, ce genre de formation holistique dont je m’étais prévalue est rarement gratuite, et je trouvais cette initiative d’offrir gratuitement mes services, un peu déstabilisante, surtout que je traversais une période difficile sur le plan de réorganisation de mes revenus. Mais d’un autre côté, mes rêves ouvraient une autre porte, celle d’offrir, au moment du massage, un objet-conteur et cet objet , lui, pouvait trouver preneur contre une petite contribution volontaire… 

En fait, j’explorais tout à fait, le monde qui m’est familier, celui des suggestions auto-hypnotiques . 

En entrant en communication avec les gens durant les massages, j’étais capable de vibrer à leurs aspirations et de leur faire des suggestions d’objets qui pourraient représenter leurs  souhaits.  Par la suite , ils n’en tenaient qu’à eux de nouer une relation avec cet objet, qui pouvaient induire en eux des réflexes d’auto-hypnose, des transes légères, un peu comme celles que l’on vit lorsque l’on prononce des affirmations positives , par exemple. 

Le temps des rêves n’est pas le même que le nôtre, ce qui se réalise rapidement en rêves prend davantage de temps à se manifester dans notre quotidien. Mais, actuellement, je prends toute la mesure de ce rêve, car le massage n’est pour moi qu’un médium afin de me rapprocher de ma nature d’outilleuse magique, que ce soit par les contes ou le fait de créer un objet-conteur…

Je réalise la nature de ce qui m’intéresse vraiment dans les créations artistiques: ce pont avec l’imaginaire que l’on tisse pour que les gens aillent sur l’autre rive…qu’ils contactent l’infini de leurs possibles…

à propos de la photo ; on me voit, Kata-Lyse, en train de sculpter de la pierre de sélénite, crédits photos; Serge Lapointe